Rechercher
  • Sophie Edeline

Qu’est ce que la médiation ?

Dernière mise à jour : avr. 15


Rappelons en la définition : il s’agit de « tout processus structuré par lequel deux ou plusieurs parties tentent, avec l’aide d’une tiers (le médiateur) choisi par elles ou désigné par le juge avec leur accord, de parvenir à un accord en vue de la résolution amiable de leurs différends. » Loi n° 95-125 du 8 février 1995


Tout d’abord, il est important de noter que la médiation dont il s’agit ici est la médiation conventionnelle, c'est-à-dire celle qui n’est pas soumise au contrôle du juge.


Les enjeux sont en effet majeurs, la médiation permettant de résoudre des conflits coûteux à plusieurs titres. Dans le monde du travail, quel que soit le secteur, les conflits engendrent tout d’abord des symptômes individuels et collectifs. Lorsque le conflit s’aggrave, il peut aussi dégénérer en comportements déviants, harcèlement ou violence au travail.


Quel que soit le cas de figure, ces situations aboutissent du mal-être, de la souffrance au travail, se traduisant par des atteintes mentales ou physiques. Points communs entre ces situations : elles nuisent à la santé et à l’efficacité des collaborateurs.

Ces phénomènes sont bien sûr à l’origine de coûts directs ou indirects pour l’entreprise : stress, absentéisme, démotivation, dysfonctionnements, etc...


La médiation est alors un moyen de prévention, quel que soit le stade d’intervention, que la démarche soit entreprise en amont, c’est-à-dire en médiation primaire ou en médiation secondaire et tertiaire.


On distingue en effet ces trois niveaux de prévention, la première consistant à détecter et supprimer les facteurs pouvant engendrer des incidents voire accidents, la seconde permet de mettre en œuvre des moyens individuels et collectifs de prévention, si on ne peut supprimer les causes, il s’agit de pouvoir s’en protéger, et la prévention tertiaire intervient pour agir là où se déclarent des problèmes et leurs conséquences en termes humains notamment lorsque la santé des personnes est atteinte.


La médiation peut être mise en œuvre à ces différents niveaux et être efficace pour remédier à des situations à risque ou déjà conflictuelles. On parle ainsi de médiation préventive ou de médiation curative.


Elle fait l’objet d’un contrat qui précise les étapes du processus, qui débute par des entretiens individuels et se prolonge par un ou deux entretiens collectifs avec les personnes concernées. La médiation débouche sur un plan d’action sur lequel s’engage chacun concernant sa mise en œuvre. Le médiateur peut prévoir un entretien post médiation afin d’aider à la pérennité de la réconciliation.




serrage de main pour signer une réconciliation

15 vues

Posts récents

Voir tout