Rechercher
  • Sophie Edeline

La confiance, clé de toutes les réussites

Mis à jour : mars 22


Avoir confiance en soi pourquoi est ce si important ?


C’est qu’elle permet d’être à l’aise avec qui on est, et de pouvoir relever des défis, et même tout simplement vivre au quotidien, plus sereinement, en étant plus détendu, zen, à l’écoute de soi et des autres avec plaisir !


Mais au fait, la confiance en soi, l’estime de soi, est-ce la même chose ? De quoi parle-t-on ?



L’estime de soi se reconnait à l’opinion que vous avez de vous-même. Elle se distingue entre l’estime de soi personnelle et l’estime de soi sociale.

L’estime de soi est la notion plus large qui comprend les autres : l’amour de soi, l’image de soi et la confiance en soi.

C’est-à-dire ? Tout d’abord, l’amour de soi, c’est ce qui fait que l’on s’aime soi-même inconditionnellement, ce qui fait que l’on est à soi-même sa ou son meilleur ami. Cet amour de soi constitue le socle sur lequel chacun peut bâtir et faire grandir sa confiance en lui-même, c'est-à-dire sa capacité à s’exprimer, et à avoir des relations positives. On appelle cette capacité l’affirmation de soi.

Ensuite, l’image de soi fait partie de l’estime de soi, dans la mesure où être à l’aise avec son image est un atout majeur : aimer son apparence, son style, ses formes, sous toutes les coutures ! C’est un travail que les coachs en image peuvent travailler avec vous.

Je vais me focaliser davantage sur la confiance en soi qui se décline en capacité de s’affirmer, et en capacité d’agir.



I.1. La confiance en soi dans l’interaction :

l’affirmation de soi


Il s’agit déjà de la capacité à faire valoir ses désirs, ses besoins, ses opinions et ses valeurs et agir en accord avec eux, sans agressivité ni concessions inutiles.


L’affirmation de soi, c’est exprimer ce qu’on pense, ressent et veut tout en respectant ce que l’autre pense, ressent et veut. C’est pouvoir dire non sans agressivité, répondre avec calme à une critique, demander sans toujours s’excuser. C’est se respecter suffisamment pour se donner des droits face aux autres personnes. Cela implique le risque de déranger l’interlocuteur ou de lui déplaire.


L’affirmation de soi repose sur le concept d’assertivité apparue aux États-Unis durant la première moitié du 20e siècle sous l’impulsion de psychologues, ce terme est souvent utilisé en formation de management, il s’agit de s’affirmer sans agresser, de s’affirmer dans le respect d’autrui

Ainsi, l’assertivité permet des actions réfléchies, constructives, adaptées aux différentes situations d’interactions ! C’est donc une manière d’être, de s’exprimer et de faire permettant d’entretenir de bonnes relations avec les autres mais aussi, en vue d’atteindre des objectifs. En ce sens, se montrer assertif, c’est :

- Savoir demander ;

- Savoir dire non ;

- Oser donner son opinion ;

- Exprimer des sentiments ;

- Être capable d'exprimer une critique positive et d’en recevoir ;

- Reconnaître ses droits et ceux des autres ;

- Instaurer une relation basée sur le respect et la confiance




I. 2. La confiance en soi en actes


Le niveau de confiance en soi impacte directement nos faits et réalisations, et porte sur nos compétences.

Je sais que j’ai confiance en moi, quand :

- J’accepte des responsabilités

- J’ose faire acte de candidature pour un poste plus élevé

- Je vais facilement parler à des personnes que je ne connais pas dans la vie sociale

- J’ose prendre la parole en réunion et exprimer mes idées

- J’ose dire de quoi j’ai besoin et ce qui ne me convient pas

- Je sais que je peux surmonter des difficultés ou obstacles

- Je crois en mon avenir



A l’inverse, si je ne parviens pas à me valoriser suffisamment pour poser de tels actes, je manque sûrement de confiance en moi.

Bien entendu, les pensées et les émotions sont partie prenante et en lien direct avec votre niveau de confiance en vous. Moins le niveau est élevé, plus les pensées envers soi sont assassines et les émotions désagréables, autant négatives que pénibles à gérer…



Alors que faire ? Voici mes 5 clés pour augmenter sa confiance en soi



1e clé : Etablissez la liste de vos qualités, si vous avez des difficultés, amusez vous à demander à une dizaine de personnes autour de vous, amis ou famille, quelles sont à leurs yeux, vos trois qualités principales et faites la collecte. Vous pouvez aussi leur demander un souvenir qu’ils ont de vous où vous avez mis en œuvre une de ces qualités. Utile pour mieux vous connaitre et savoir que cela repose sur des faits !

2ème clé : Ecrivez la liste de toutes vos réussites, ce dont vous pouvez être fier, que ce soit dans la vie personnelle, étudiante ou professionnelle. Eh oui, on oublie vite ce qui était très bien et on se focalise trop sur ce qui nous a déçus. Vous allez ainsi construire votre socle de confiance en vous-même quand vous aurez compilé toutes les réalisations, réussites et victoires de votre vie de votre enfance à maintenant !

3ème clé : Relevez les petits défis chaque jour ; vous n’osez pas faire le premier pas pour aller parler à un collègue, proposer votre candidature, prendre la parole devant les autres, osez vous challenger, prenez cela comme votre défi du jour et allez y ! Au fur et à mesure, vos premiers progrès vont vous encourager pour les suivants !

4ème clé : Prenez plaisir à dessiner votre blason. De quoi s’agit il ? C’est votre étendard, ce à quoi vous vous reconnaissez. Vous y inscrirez vos trois qualités clé, vos cinq compétences et atouts, votre but, le symbole ou personnage qui vous inspire vraiment et qui vous guide, et en fin votre devise : le leitmotiv qui donne sens à tout ce que vous faites ! vous pouvez aussi écrire en bas votre prochain petit pas !

5ème clé : Ecrivez et célébrez vos trois « kiffs » par jour c'est-à-dire vos trois motifs de vous réjouir, d’être content de vous, reconnaissant pour ce que vous avez reçu ou réalisé, au cœur de votre quotidien. L’écrire aide à en prendre conscience, à l’accepter « oui, c’est bien moi qui ai réussi cela ! Waouh ! » Si j’ai réussi une fois, je peux réussir à nouveau et bien d’autres choses encore ! Cela cultive votre regard positif et votre habitude de chausser les lunettes roses ! Votre confiance en vous augmente si vous faites l’apprentissage de la gratitude et de la pensée positive et que vous persévérez dans cette voie, et en la vivant pleinement....



Alors action ! Un petit pas peut changer votre vie, l’important est de persévérer, d’agir, d’oser penser différemment et de vous faire confiance chaque jour davantage ! Choisissez la clé que vous allez tester dès aujourd’hui, et tenez vous à votre engagement de l’utiliser non pas une fois, mais au moins 21 jours de suite.



Si cet article vous a plu, vous pouvez vous abonner à ma newsletter pour recevoir mes prochaines publications.



123 vues

Posts récents

Voir tout

Pourquoi faire appel à un coaching professionnel ?

Le coaching professionnel a pour objectif principal de répondre à vos attentes, liées à un contexte particulier. C'est pourquoi les séances sont adaptées en fonction des besoins spécifiques et de vos